poésies  de 1976 à 2014

(en travaux)


poesia 1976_10 lilli 


ciao Lilli

ne viens pas
le visage
et années
t’écris
tout
si voudrais te voir
de ne pas vouloir te voir
la vie
ne veux pas qu’elle mort
crée pour être
t’attendait
te regardait
partait content
ne savait pas
maintenant
si l’espère
de ne vouloir pas te voir
pour ça ne viens pas
pour te demander
rien
n’ai pas plus
pour te faire être
ciao Lilli




poesia 1998_n03


elle vole
elle n’est pas de cette terre
elle soyeuse
elle légère
elle sublime
            et sublimée
elle légère
elle seule
elle
elle vraie
             et intouchable
elle et son visage
elle et ses lèvres
elle ange
elle madone
elle rêve
             et impossible à atteindre
elle tomber amoureux
             était donné pour sûr
elle





poesia 1998_n05

chère chère chère
      rare
      une fleure d’hiver
transparente
      vraie
      femme
femme femme femme
      femme
      rare
image de beauté
      belle
      est rien
t’avoir est un rêve
t’avoir est la vie
t’avoir pour ne aller plus loin
      pourquoi
      t’avoir
tu es Chloé et basta
      le reste
      est de trop




poesia 1999_05-n01


vie est  rencontre
rencontre est vie
te rencontrer
te parler
première fois de loin
baiser non prévu
de suite sympathie
envie de te photographier
attente
attente aussi est vie





poesia 1999_05-n02

regard
          le tien
yeux
           bouche et corps
           le tien
ta chaleur
ton parfum
            un rêve
tes photos
ton visage
mon dieu
tu es un ange
tes lèvres
ta saveur




poesia 1999_05-n03

t’attendre
te chercher
c’est un plaisir
qui est tu
ne s’imagine pas
ne s’espère pas
tellement
au delà des limites
tu es là
           ton âme




poesia 1999_05-n04-05


attendre
attendre une vie

un après-midi
             est trop
penser à toi            
             t’espérer
l’envie de toi
              ta présence
ton visage
              ouvert
tes paroles
ton regard
               un rêve
vive l’amour
               de toi
boire
                de toi
savourer
                 toi
gouter
                 ta lymphe
vivre
                 de ta sève
ton liqueur
                 goutes de toi
boire
                 ton âme
source limpide
                 de vie




poesia 1999_05-n07


savoir que tu existes
le plaisir de savoir
savoir que tu penses
savoir que tu regards
le plaisir de penser à toi
                      te regarder
quand tu me parles
le plaisir de tes paroles
penser à toi
te regarder
te parler
le plaisir d’être à ton côté





poesia 1999_05-n08a 8b


quand tu viens
             le cœur s’ouvre
quand
              l’esprit se gonfle
quand
              la peur se déferle
quand
              les yeux étincèlent
quand
              les mains se tendent
quand
              le frisson mouille
quand
              le regard limpide
quand
              les lèvres humides
quand
              le pas sûr
quand
               l’âme au-delà des limites
quand tu viens







 

 

retour